Beyrouth 1991 (2003) / Gabriele Basilico


[Gabriele Basilico] Il s’agissait pour moi de vaincre ce sentiment de douleur que j’avais éprouvé dès l’instant où j’ai pénétré dans cette ville dont la beauté était aussi impressionnantes que sa destruction .


[TAWP] Des ruines comme après un tremblement de terre.

  • Le site de Gabriele Basilico > L'article de l'Humanité > L'article de oai13 > Un article du Monde, suite à son décès > L'exposition à la Villa Medicis > Présentation vidéo de l'exposition > Représenté par la Galerie Anne Barrault >

©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico
©Gabriele Basilico

#GabrieleBasilico #LHumanite #OAI13 #LeMonde #VillaMedicis #galerieAnneBarrault

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout