Jacques Henri Lartigue / Collection Découverte


[Gallimard] À 69 ans, Jacques Henri Lartigue expose pour la première fois quelques-uns des 100000 clichés qu'il a réalisés au cours de sa vie. Nous sommes en 1963, au MoMa, à New York. La même année, le magazine Life lui consacre un portfolio qui fait le tour du monde. À son plus total étonnement, Lartigue devient du jour au lendemain l'un des grands noms de la photographie du XXe siècle, lui qui se voulait peintre et n'a photographié depuis toujours que pour «attraper son étonnement», retenir ce qui le rend heureux.

Martine d'Astier nous entraîne dans l'univers de celui qui aurait pu n'être qu'un enfant riche et oisif, puis un mondain traversant le siècle, côtoyant le Tout-Paris. Et elle nous fait découvrir une œuvre profonde, opposant à l'évanouissement des choses leur beauté fugitive. Dans le silence et la grâce. !

[ITAP] Un photographe moderne et heureux.

  • Le site de la Fondation Lartigue >

  • L'article dans Etudes Photographiques >

@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue
@Jacques Henri Lartigue

#JacquesHenriLartigue #EtudesPhotographiques

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout