La Mort en été / Olivier Kervern


[Olivier Kervern] La lumière, la pierre, le corps est une sensualité que je ne connaissais pas. J'ai passé toutes mes vacances en Bretagne et je ne connaissais pas la Méditerranée avant mes vingt-cinq ans. Vivre comme dans les livres ou dans les films que j'aimais était un choc, si je puis dire. Suivre une intuition / fantaisie de quelque chose d'intime et d'étranger. Dans "La Mort en Été", j'ai voulu garder la série des plongeurs comme un plan séquence entrecoupé d'un autre temps, d'autres personnages. Il y a quelque chose d'intime et d'étrange.

[TAWP] Dans la chaleur du saut de l'Ange.

  • Tirage limitée > 200 copies, seconde édition

  • Le site d'Olivier Kervern > L'article de Fabien Ribéry > Représenté par la Galerie Rive Gauche >


©Olivier Kervern
©Olivier Kervern
©Olivier Kervern
©Olivier Kervern
©Olivier Kervern
©Olivier Kervern
©Olivier Kervern

#OlivierKervern #FabienRibery #GalerieRiveGauche

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout