Glissement de terrain / Beatrix Von Conta


[Julien Zerbone] Beatrix von Conta réalise souvent ses photographies sans l’aide d’un trépied, retient son souffle et déclenche la prise de vue, comme une apnée dans le cours d’une respiration. La marche constitue chez l’auteur l’autre facette de la photographie, cette « vision en mouvement », selon l’expression de Lazslo Mokoly-Nagy, qui témoigne de son engagement physique dans le monde, de sa position vis-à-vis du sujet face à elle.

[TAWP] Sichtbar machen disait Paul Klee.

  • Le site des Editions Loco > L'article de Fabien Ribery > Représenté par la Galerie Le Reverbère >

©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta
©Beatrix Von Conta

#BeatrixVonConta #EditionsLoco #FabienRibery #GalerieLeReverbere #French

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout