Fold / Arina Essipowitsch

[Editeur] Dans le temps et dans l’espace il se produit un jeu labyrinthique et surprenant de montage, au sens cinématographique. Les modules rectangulaires sont autant de détails des deux images (Mimesis I, un autoportrait de l’artiste à la Vesse, et Le Vent, un portrait de son ami Masso sur une plage de Fos-sur-Mer) qui semblent n’en former qu’une, à la façon d’un ruban de Moebius.

L’artiste se réfère à l’idée de l’identité palimpseste comme à l’un des noyaux de son parcours et de sa recherche.

La photographie elle-même sort de son cadre, pour devenir un pli sculptural du temps, un moment de passage toujours à réinventer.

[TAWP] Découverte dans le cadre du Mois de la Photo de Grenoble, ce livre d'artiste conceptuel est issu de l'exo . Tous sauf ch... Et on peut récréer son installation. De la belle ouvrage, de la photo en 3 D, du mélange des genres...

  • Edition limitée : 500 ex.

  • Le site de Arina Essipowitsch > Le site de La Compagnie > La vidéo >

 
©Arina Essipowitsch
©Arina Essipowitsch
©Arina Essipowitsch
©Arina Essipowitsch
©Arina Essipowitsch
©Arina Essipowitsch
©Arina Essipowitsch

#ArinaEssipowitsch #LaCompagnie #MoisDeLaPhotoDeGrenoble

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout