Epilogue / Michael Ackerman (2e édition)

[Jem Cohen] Le temps, dans son grand désordre, est une spécialité de Michael Ackerman. Son œuvre le respecte et le détruit.

[Fabien Ribery] Cette deuxième édition – de taille moins monumentale que la précédente -, comprenant une séquence entière encore jamais révélée à ses admirateurs, et accompagnée par un texte de Jem Cohen, ami intime du photographe, est inspirée par la nouvelle de Franz Kafka, Un artiste de la faim (Ein Hungerkünstler, 1922), les 7 numéros de Hunger, dont ce volume est au fond le huitième, donnant à lire la totalité du texte de l’écrivain tchèque.

Allégorie de l’artiste affamé par la société contraint de se donner en spectacle pour survivre en y perdant probablement sa dignité, avant que d’être expulsé du cirque qui l’emploie prenant acte du désintérêt du public, cette nouvelle est une réflexion essentielle sur les compromissions et contraintes imposées aux créateurs soumis à la loi et à la férocité du plus grand nombre.

[TAWP] Tout le désordre du monde se niche dans ces grains de beautés.

  • Seconde édition de 2020

  • Le site de Michael Ackerman > Edition Void > La vidéo > L'article de Fabien Ribery > Représenté par la Galerie Camera Obscura >

 
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman

©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman
©Michael Ackerman

#MichaelAckerman #GalerieCameraObscura #FabienRibery #JemCohen

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout