Daido Tokyo / Daido Moriyama


[Télérama] Même si, avec le temps, ses clichés sont devenus moins rageurs, plus apaisés, plus nostalgiques, Moriyama n'a pas dévié de ce chemin. Toujours hanté par ses démons, il régurgite un Tokyo frappé de damnation. Simple objet en skaï en gros plan, conduites d'eau, insecte sur une grille, mains gantées de résille... se transforment sous son objectif en créatures fantasmagoriques d'un Jardin des délices à la Jérôme Bosch. Avec lui, on passe sans transition du trivial au sublime. Il transmet l'énergie que lui injecte la métropole, surtout celle du quartier underground de Shinjuku.

[TAWP] Shinjuku est le paradis de la photographie de rue, le livre, un beau travail de juxtaposition d'images.

  • Catalogue de l'expo à la Fondation Cartier Epuisé chez l'éditeur

  • Le site de Daido Moriyama > L'expo à la Fondation Cartier > Culture Box > L'article de Libération > L'article de Télérama > Une sélection de livre par OAI13 >

©Daido Moriyama
©Daido Moriyama
©Daido Moriyama
©Daido Moriyama
©Daido Moriyama
©Daido Moriyama
©Daido Moriyama
©Daido Moriyama

#DaidoMoriyama #FondationCartier #CultureBox #Liberation #Telerama #OAI13

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout