Photographies / Alix Cléo Roubaud

[Télérama] En cet été 1980, l'épouse du poète Jacques Roubaud, en proie à une violente crise d'asthme dans leur propriété de Saint-Félix, près de Carcassonne, se couche nue sur le sol face à une allée de cyprès, installe son appareil photo sur sa poitrine et prend ce cliché avec un temps de pose d'un quart d'heure. Sur le tirage, son souffle spasmodique rend les silhouettes des arbres si floues qu'elles évoquent une radio aux rayons X. Brûlant la vie par les deux bouts, d'une intelligence fulgurante, Alix Cléo Roubaud réalise là un autoportrait stupéfiant, prémonitoire — elle va mourir moins de trois étés plus tard d'une embolie pulmonaire, à l'âge de 31 ans.

[TAWP] Une des plus belles expos photo que je n’ai jamais vu. La surprise (je ne connaissais rien d’elle), l’engagement (le plus bel auto-portait qui soit) et tout simplement la puissance des photos.

  • Un article dans Télérama > La présentation de l’expo à la BNF > Le catalogue > Les photos d'Alix, le film de Jean Eustache avec Alix Cléo Roubaud > Les photos de notre album perso >

@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud

@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud
@Alix Cléo Roubaud

#AlixCléoRoubaud #Télérama #BNF #JeanEustache #LesphotosdAlix

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout